priscillem

Posts Tagged ‘chanson’

Comptines pour les petits…

In civilisation, Des hêtres et des bêtes on 26/01/2009 at 13:32

Comme je pense qu’il est important d’exercer la mémoire des petits comme des grands -conclusion à laquelle je suis parvenue, moi qui en manque tellement- voici des poêmes pour que nos têtes blondes s’amusent en apprenant.

Ceux que je propose par la suite ne sont pas forcément les plus connus, mais plaisent beaucoup.

Si vous désirez connaître plus de chansons traditionnelles ou enfantines, soit vous faites appel à votre prof  (moi) pour qu’il vous concocte une jolie petite sélection et ce, avec grand-plaisir, soit vous vous prenez par la main et décidez d’aller, au petit bonheur la chance, vous promener dans les « forêts » des pages spécialisées telles qu’ Hugo l’escargot, mômes, têtes-à-modeler...- les deux premières offrant l’avantage des mélodies et des partitions et la dernière, celui de pages à colorier illustrant les comptines, chansons ou poêmes pour les plus petits.

pomme2 escargot pomme2

Il y avait une pomme…

Il y avait une pomme
A la cime d’un pommier ;
Un grand coup de vent d’automne
La fit tomber sur le pré.
Pomme, pomme, t’es-tu fait mal ?
J’ai le menton en marmelade,
Le nez fendu et l’œil poché !


Elle roula, quel dommage !
Sur un petit escargot
Qui s’en allait au village
Sa demeure sur le dos.


Pomme, pomme, t’es-tu fait mal ?
J’ai le menton en marmelade
Le nez fendu et l’œil poché.
Ah ! Stupide créature,
Gémit l’animal cornu,
T’as défoncé ma toiture
Et me voici faible et nu.


oeuf1 lapin oeuf1

J’ai trouvé un bel oeuf…

J ‘ai trouvé un bel oeuf bleu
Bleu comme la rivière, Bleu comme le ciel
Le lapin l’avait caché dans l’herbe du pré.

J’ai trouvé un bel oeuf jaune
Jaune comme l’or, jaune comme un canari
Le lapin l’avait caché derrière un pommier .

J’ai trouvé un bel oeuf blanc
Blanc comme la neige, Blanc comme le muguet
Il était au poulailler, alors moi, je l’ai mangé.

Rencontres en chanson

In Des hêtres et des bêtes on 20/01/2009 at 22:00

En classe, nous avons travaillé une chanson à propos d’une rencontre dans un ascenseur: « En apesanteur » de Calloghero.

Coup de foudre ascentionnel et tout le tremblement (genre« Rencontre du 3ème type »avec une créature venue d’ailleurs, la musique en moins bien)!

Je n’ai pas pu m’empêcher de comparer celle-ci avec une autre rencontre, dont le dénouement nous est dérobé de même. Il s’agit du « Parapluie » de Brassens.

Le parallélisme entre les deux histoires me semble évident -soit l’inspiration est difficile en ce qui concerne ce type de thématique, soit les rencontres se suivent et … se ressemblent- .

Je préfère, pour ma part,  l’humble cheminement en noir et blanc,  sous un parapluie à l’apesanteur dans un ascenseur.

Mais, ceci n’est qu’un avis personnel et partiel: il est bien plus intéressant que vous apportiez votre vision et choisissiez en connaissance de cause.

Je vous invite donc à découvrir les deux textes et à imaginer dans quelle histoire vous préfèreriez être « attrapés » pour cette rencontre marquante.  Je vous invite à un duel entre le parapluie et l’ascenseur.

Visionnez, écoutez, fermez les yeux et laissez-vous porter… et ensuite, à vos claviers!

(version artistique du parapluie par Y. Tiersen)

Décidément, je dois être claustrophobe!